Go to content

Allons-nous tous devenir des Data Managers ?

Data Managers CONIX

La gestion des données est au centre de toutes les attentions ! En 2018, la donnée est omniprésente, de plus en plus détaillée, modélisée, inspectée, profilée, mais aussi et surtout réglementée. Dans ce contexte les fonctions rattachées au domaine de la Data devraient continuer à gagner du terrain au sein de l’entreprise, et leur positionnement dans l’organigramme nécessairement évoluer.

Ainsi, avec un nombre de données en croissance exponentielle, le métier de Data Manager est en pleine expansion, et même transformation. Le point avec CONIX sur ces compétences que toutes les entreprises veulent intégrer.

 

Le Data Manager : pour qui, pourquoi ?

Statistiques, stratégie, qualité et administration des bases de données ; voici à peu près ce à quoi ressemble le quotidien du Data Manager.

Depuis déjà plusieurs années, bon nombre d’entreprises ont compris les enjeux de ce que nous pourrions appeler « la guerre de la data ». Ces entreprises, lancées dans le vaste chantier de la transformation digitale, ont ainsi pleinement mesuré l’utilité de stocker, gérer et analyser l’ensemble de ces données issues d’innombrables sources internes et externes.

Dans cette perspective, le Data Manager est le garant de la bonne prise en charge des données par le SI pour le compte de l’entreprise. Sa mission va de la bonne administration et disponibilité des architectures supports aux données, jusqu’à opérer le retraitement de données, en passant par le contrôle des processus qui permettront de collecter, stocker, exploiter et sécuriser les données de l’entreprise. C’est en quelque sorte, un super héros de la data ! L’expertise de cet agent très spécial de l’administration des données peut être d’ailleurs extrêmement vaste, ne se limitant pas à la gestion réductrice de bases de données et pouvant s’étendre sur des dimensions métiers, architectures, conformité voire juridique dans le cas de données sensibles.

 

Et si nous devenions tous des Data Managers ?

Le data management, nous ne le répéterons jamais assez, a un rôle crucial à jouer dans l’ensemble des départements stratégiques de l’entreprise. L’IT bien sûr, mais également les départements Marketing ou encore Financier ont besoin d’intégrer cette expertise pour fonctionner de manière optimale. Alors que tous les départements métiers de l’entreprise sont concernés par l’ampleur du phénomène, une question se pose : devons-nous tous devenir des Data Managers ?

A première vue, nous serions tentés de répondre oui. Chacun d’entre nous, volontairement ou non d’ailleurs, crée et collecte de la data. En ce sens, nous sommes tous des Data Managers à notre échelle.

Cette première réponse doit cependant être contrebalancée par la réalité du métier et des compétences d’un Data Manager. Au regard des enjeux qui pèsent sur ses épaules, ne s’improvise pas Data Manager qui veut. Bien que s’intéressant de près aux fonction support de l’entreprise (Marketing, RH, Finances, etc), le Data Manager ne sort pas pour autant du nerf de la guerre : la donnée.

Finalement, l’idée n’est donc certainement pas de transformer les équipes métier en Data Managers mais plutôt de les conscientiser sur cet enjeu pour créer au sein de l’entreprise une collaboration fluide entre les deux maillons de cette même chaine.

Autre Article qui pourrait vous intéresser : Les nouveaux métiers de la donnée, mythe ou réalité ?